Protéger les citoyens et innover dans la santé

Accueil > Protéger les citoyens et innover dans la santé

Protéger dès maintenant

Après la crise liée au Covid, il faut non seulement protéger dès maintenant les publics les plus touchés, mais d’ores et déjà prévoir et organiser le monde futur. De nombreuses mesures votées dans le plan de relance, visent à innover pour demain. 

Les acteurs culturels

Face à la situation de crise sanitaire et économique, la Région avait voté lors de la séance plénière du 10 avril dernier des mesures de soutien exceptionnelles pour faciliter le versement de subventions aux acteurs culturels. En complément de ces dispositions, une concertation est en cours avec le monde de la culture pour aboutir à un plan d’actions complémentaire dans le cadre de l’acte 2 du plan de relance.

Les professionnels du sport

À l’image des acteurs culturels, la Région est également aux côtés des acteurs sportifs. Elle avait déjà voté des mesures pour les aider financièrement, même pour des manifestations annulées ou reportées en raison de la crise sanitaire.
De nouvelles mesures d’urgence seront mises en place au profit de clubs professionnels, de centres de formation et de clubs de haut niveau. 63 clubs de haut niveau sont ainsi concernés pour 5,4 millions d’euros de subventions de la Région.

La filière tourisme

La Région a lancé une grande campagne pour aider la filière et attirer les touristes en Hauts-de-France.

Outre ces actions, la Région vote également plusieurs mesures destinées à relancer le tourisme en Hauts-de-France :

40 000 chèques vacances de 200 euros

Pour soutenir activement les acteurs touristiques, encourager la consommation locale et permettre le départ en vacances de personnes ayant travaillé durant la période de confinement, la Région va offrir 40 000 chéquiers vacances d’une valeur de 200 euros.

La filière tourisme a beaucoup souffert pendant la pandémie : les hôtels, les restaurants, les musées, les parcs d’attraction… Tous ces équipements ont dû rester fermés pendant de longues semaines et ont besoin de visiteurs (dans le respect des mesures sanitaires) pour se refaire une santé.

Pour favoriser le tourisme en Hauts-de-France, la Région met en place un nouveau dispositif de chèques vacances. Objectif : permettre aux familles à revenus modestes, qui ont dû se rendre au travail pendant la période de confinement, de pouvoir partir en vacances quelques jours et favoriser la consommation locale.

40 000 chéquiers vacances d’une valeur de 200 euros (4 chèques de 50 euros) seront donc distribués aux familles dont l’un des actifs a dû se rendre au travail pendant la période de confinement. Les chèques pourront être utilisés au sein du réseau des professionnels partenaires de l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV) individuellement ou en famille, pour des prestations d’hébergement, de restauration et de loisirs en région, entre la date de réouverture de ces établissements et la fin de l’année 2022.

Qui peut en bénéficier ?

Pour être éligible à cette aide, la personne concernée doit :

  • être domiciliée en région Hauts-de-France
  • avoir travaillé sur son lieu de travail durant la période de confinement (soit du 16 mars au 10 mai 2020)
  • ne pas avoir bénéficié d’une prime de son employeur pour avoir travaillé sur son lieu de travail durant cette période
  • dans le cas d’un foyer composé d’un seul actif, le revenu net mensuel (hors primes et 13e mois) ne doit pas dépasser l’équivalent de deux Smic
  • dans le cas d’un foyer composé de deux actifs (en situation d’emploi), le revenu net mensuel (hors primes et 13e mois) ne doit pas dépasser trois Smic.

Plus d’infos

La distribution des chéquiers se fera dans la limite du stock de chéquiers disponible pour les personnes qui auront formulé leur demande entre le 1er juillet et le 15 août 2020. Cette offre est limitée à 1 chéquier par foyer. Le dépôt de la demande doit être réalisé sur aidesindividuelles.hautsdefrance.fr

L’opération éTER tout l’été

L’opération éTER, portée par la Région en partenariat avec la SNCF vous permet de partir à la découverte des Hauts-de-France avec un billet de train à 1€ l’aller simple vers de nombreuses destinations « mer », « nature » ou « ville, est poursuivie tout l’été.

Les associations de solidarité

La Région s’engage enfin à soutenir financièrement les grandes structures agréées (Banque alimentaire, Secours populaire, Croix rouge, Restos du cœur, etc.) afin de consolider les stocks de denrées alimentaires pour les mois à venir.

L’opération Nos quartiers d’été

Animer les quartiers prioritaires des villes, mais aussi les villages des Hauts-de-France pendant l’été, favoriser la participation des habitants, créer du lien social… C’est l’essence même du dispositif « Nos Quartiers d’été » créé par la Région dès 1990. Pour permettre à la 31e édition de Nos Quartiers d’été de se dérouler dans les meilleures conditions possibles, la Région a assoupli les conditions posées pour la réalisation de ces opérations, compte tenu du contexte sanitaire.

Innover pour la santé de demain

La crise de la Covid l’a montré, notre santé est une priorité. Être à la pointe dans ce domaine est l’un des objectifs du plan de relance de la Région. Pour cela, plusieurs mesures prévoient :

  • un soutien renforcé à la recherche, notamment via l’appel à projets « Recherche clinique dans les établissements de santé en région Hauts-de-France ».
  • le maintien des professionnels de santé sur notre territoire et la lutte contre les déserts médicaux. La Région souhaite par exemple fidéliser les jeunes professionnels paramédicaux et ouvrir plus de place en formation initiale pour les métiers impactés par la crise du Covid 19.
  • le financement d’équipements sanitaires innovants, de soins ou de diagnostics des établissements hospitaliers pour contribuer à l’excellence médicale et scientifique.

Les grands axes de reconstruction