Sauver les emplois en protégeant l’économie et l’industrie régionales

Accueil > Sauver les emplois en protégeant l’économie et l’industrie régionales

Protéger les entreprises et les emplois

Les entreprises faisant face à des difficultés de trésorerie seront soutenues grâce à la mobilisation de moyens exceptionnels en particulier le fonds COVID piloté par la Région. Les Hauts-de-France agiront aussi sur l’endettement des PME avec le fonds « Reboost », doté à terme de 30 millions d’euros et abondé par la région à hauteur de 5 millions d’euros. Les aides aux créateurs d’entreprises seront également renforcées avec les fonds « d’amorçage et innovation » qui seront portés à 55 millions d’euros. Une organisation plus souple du travail sera également encouragée, avec un soutien aux nouvelles pratiques de co-working et de télétravail. Porteuses de nombreux emplois en particulier dans le domaine de la solidarité, les entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) seront également soutenues de façon importante.

Accompagner l’innovation et la digitalisation des entreprises

L’innovation et le numérique constituent des leviers essentiels. Le budget « diagnostic industrie du futur » sera doublé. Le soutien aux investissements liés à l’industrie du futur sera quant à lui multiplié par 5 et le budget pour l’appel à projets « Industrie du futur » sera doublé.
Concernant les TPE, le dispositif « booster » sera considérablement élargi, passant de 1800 à 3000 TPE accompagnées.

Protéger les filières piliers de la Production Hauts-de-France

Frappée par la crise, notre agriculture est aussi en phase de transition, avec de nouvelles méthodes de production et de nouveaux circuits de distribution. D’ores et déjà, 7,5 millions d’euros sont mobilisés pour soutenir nos agriculteurs. La Région développe également la mise en place des circuits courts, et la création de plateformes d’achats de produits locaux. Elle donne elle-même l’exemple en s’approvisionnant directement auprès des producteurs locaux pour les cantines des lycées.
Face aux risques liés au Brexit, la Région investit aussi pour la filière pêche. Celle-ci bénéficiera d’aides renforcées à l’investissement, à hauteur de 3,75 millions d’euros.

Encourager l’industrialisation en Hauts-de-France

Les équipes de la Région sonnent la mobilisation générale pour l’Industrie, avec un objectif : implanter de nouvelles unités et relocaliser les productions. Une vaste opération de prospection sera lancée auprès des groupes industriels. Secteur stratégique lié à la souveraineté économique nationale et européenne, celui des batteries constituera une priorité. La Région engage ainsi 80 millions d’euros dès cette année pour accueillir à Douvrin, la plus grosse usine de batterie d’Europe, préfigurant un véritable « Airbus de la batterie ». Parallèlement, la Région procédera à un recensement complet des offres foncières et immobilières, clés en main, pour les activités industrielles.

Les autres aides

Mais aussi, des ressources pédagogiques pour toutes les phases de votre entreprise.

Les grands axes de reconstruction